La Terre Des Murmures

Journal de bord de la Terre des Murmures (4)

Bonjour les amis,

Je n’ai pas choisi de titre pour cet article parce que c’est un peu la confusion ces derniers temps… En ce moment j’ai eu beaucoup de choses différentes à faire et du coup l’achèvement de mon roman en cours traîne….

Un peu fatiguée face à ce « pavé », je me suis dispersée en commençant à écrire des nouvelles dont l’une est disponible à la lecture dans mon précédent article.

Mais pas de panique, voilà, enfin je me suis remise à la « Terre des Murmures » depuis quelques jours… !

Ce ne sont pas les idées de sujets qui me manquent en particulier sur les difficultés rencontrées. J’ai par exemple dû passer un certain temps à « cerner » l’un de mes personnages dont je n’arrivais pas à saisir vraiment toute l’ambiguïté. Il n’est ni vraiment bon ni vraiment mauvais, et il fallait que j’arrive à rendre cohérentes les décisions qu’il prenait. J’ai trouvé une première astuce en parlant à la première personne en son nom, cela me permet de me mettre « à sa place » pour le coup. Il n’est d’ailleurs pas exclu que je prenne à nouveau de la distance et que je le remette à la troisième personne par la suite, parce qu’il ne s’agit pas du personnage principal.

Un collègue écrivain (merci Elijaah Lebaron) m’a proposé une méthode pour mieux définir un personnage consistant à définir chez lui trois « valeurs » qu’il apprécierait et trois « aversions » correspondantes. Par exemple la justice, la générosité et la souplesse contre l’injustice, l’égoïsme et la rigidité. Ceci en tenant compte de l’irrationalité de l’être humain qui peut apprécier certaines valeurs tout en ne les respectant pas vraiment (!)

Ensuite, j’ai eu de nouveaux noms de lieu et de nouveaux personnages à décrire…. Là aussi, la difficulté guette : Comment pensent-ils ? Comment vivent-ils les évènements ? Et cela amène évidemment d’autres questions : quel est leur passé ? Quelle est leur relation avec les autres personnages ? Pourquoi vivent-ils les évènements de cette façon ? Penser leur psychologie repousse d’emblée tout manichéisme.

Et puis, je ne suis pas satisfaite des noms de lieux, de peuples et de personnages. J’en ai déjà changé quelques uns et je vais sans doute en modifier d’autres…

Bref, encore du pain sur la planche !

Publicités

2 réflexions au sujet de “Journal de bord de la Terre des Murmures (4)”

  1. Bonjour Matilda

    Une autre méthode que j’utilise pour bien différencier le caractère de mes personnages, c’est de faire un casting photo. A partir du visage photographié (par exemple un acteur que tu a déjà vu adopter le comportement psychologique que tu a défini) tu va voir que l’inspiration va venir te visiter. Tu vas pouvoir t’appuyer sur ce visage pour ajouter des détails (niveau de langage, caractère, charisme, description physique…) . La règle à respecter est de caster des personnages bien différent physiquement les uns des autres et d’éviter le personnage parfait (comme dans ton écriture).

    Bonne écriture Matilda.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s